Guide Nelson & Malborough



C’est son patrimoine naturel qui rend unique le nord de l’île du Sud, trois grandes régions séparées par des chaînes montagneuses. A l’est, la région de Marlborough englobe Picton et Wairau Plain. Au centre, Tasman Bay abrite Nelson et Motueka. Et à l’ouest enfin, un arc de cercle presque parfait enchâsse Golden Bay, avec Takaka et Collingwood, Caractérisée tantôt par d’immenses baies de faible profondeur, tantôt par des bras de mer et des montagnes, la région fait la joie des randonneurs et des kayakistes. Amateurs d’artisanat et de gastronomie ne seront pas en reste.

 Pour les Maoris, Kupe, le mythique navigateur polynésien à qui est attribuée la découverte de la Nouvelle-Zélande/Aotearoa, aurait le premier pénétré dans Marlborough Sounds en s'obstinant à poursuivre une pieuvre géante depuis Hawaiiki. Les premiers colons maoris arrivent probablement vers le 12e ou 13e siècle, de l’île du Nord. Jusqu’à l’arrivée des colons européens, la région est l'objet de multiples batailles et conquêtes.

Le navigateur hollandais Abel Tasman n’y fait qu’un bref passage en 1642. C’est James Cook qui y laisse son empreinte avec des arrêts prolongés dans les anses de Marlborough Sounds. Il y fait une découverte essentielle depuis une colline : la Nouvelle-Zélande est coupée en deux par un détroit, à qui on donnera plus tard son nom, Cook Strait. Il choisit notamment Ship Cove pour faire se reposer les équipages et réparer les bateaux, entre 1770 et 1777 et développe des relations cordiales avec les Maoris locaux.

Trois des voyages effectués par le navigateur français Jules Sébastien César Dumont d’Urville passent par la Nouvelle-Zélande, en 1824, 1827 et 1840. A la fois botaniste et linguiste, il s’intéresse beaucoup à cette terre dont il étudie la topographie, la flore et la population. Il la pressent comme une future base française dans le Pacifique Sud. Il est à l’origine de traités sur la faune et la flore et on lui doit les noms français d’îles et de baies que l’on retrouve dans les sounds (Maud Island, Croisilles Harbour, Pepin Island, Sauvage Point…) et dans Abel Tasman National Park. C'est en l'honneur de cette grande figure de l'exploration française que l'on a donné plus tard son nom à D'Urville Island. Voir www.frogs-in-nz.com pour l’histoire de Dumont d’Urville.

L’histoire est marquée par la grande invasion en 1827 des Ngāti Toa et de leurs alliés, chassés en 1822 de leurs terres ancestrales du Waikato, au sud d’Auckland. Ils s'installent dans la région de Wellington et font de Kapiti Island leur fief. Menés par leur illustre chef, Te Rauparaha (le "Napoléon" maori), ils développent leur puissance et conquièrent tout le nord de l’île du Sud, dont ils deviennent les maîtres à partir de 1830, avec la défaite des Ngāi Tahu à Kaiapoi et à Onawe (Akaroa).

La prospérité actuelle de la région contraste avec les difficiles débuts de la colonisation européenne qui commence peu après 1840. Mal préparés au dur labeur qui les attend et confrontés à une population maorie hostile, les premiers colons vivent des débuts chaotiques.

La région concentre les richesses et les superlatifs. Kahurangi National Park est le deuxième plus grand parc national et l’un des plus sauvages. Abel Tasman National Park, aux plages dorées et eaux cristallines, est le plus connu. Nelson Lakes National Park est un joyau préservé et enfin les îles et péninsules aux côtes dentelées des Marlborough Sounds que séparent de profonds bras de mer offrent des paysages uniques.

La région offre des trésors aux épicuriens. Moules, coquilles Saint-Jacques et poissons sont élevés ou pêchés en abondance à partir des ports d’Havelock et de Nelson. Pommes, prunes, poires, kiwis, framboises, houblon… font la richesse des agriculteurs de Motueka et Nelson. Et enfin les vins de Nelson et Blenheim, où l'on cultive la vigne depuis plus de 35 ans, ont acquis une réputation internationale. 

Art et artisanat occupent une place essentielle dans tout le nord de l’île. Ainsi, de Picton (par Queen Charlotte Drive) à Collingwood (Golden Bay), la route est jalonnée de galeries et ateliers de poterie, verre soufflé, sculpture, jade, os ou paua (ormeau). Ces nombreux artisans apportent souvent d’ailleurs une touche bohème, voire hippie, à la communauté locale.

 Vous l’aurez compris, soleil, parcs nationaux, artisanat et bonne chère sont les atouts indéniables de cette région où un arrêt prolongé est plus que recommandé.

 

Download your private guide!

Favoris

  • Afficher tous les favoris
  • no_favorite

Derniers commentaires

Auckland Fish Market

Auckland Fish Market

Restaurants & cafés

Endroit très agréable où on se régale d'hûitres, moules, poisson cru, poke bowl... mais c'est assez cher ! ...

Carole
Breakers Boutique Accommodation

Breakers Boutique Accommodation

Hébergement

Comme le chantait Brassens « Tout est bon chez elle, y a rien à jeter, Sur l'île déserte, il faut tout empo...

Marie-france
Punga Grove

Punga Grove

Hébergement

Appartement cosy , le petit jardin tropical a de quoi séduire( mais nous sommes arrivés et repartis sous un...

Marie-france
Manuka

Manuka

Restaurants & cafés

Endroit sympa et animé Avons pris de belles salades de produits frais Toutes les assiettes autour de nou...

Anne et Yves
Grand Mercure Auckland

Grand Mercure Auckland

Hébergement

Très belle chambre en étage élevé avec vue sur le port. Excellent petit déjeuner avec vue. Très confortable...

Anne et Yves
Matuka Lodge

Matuka Lodge

Hébergement

Parfait. On s’y sent tellement bien !!

Engwicht
Auckland City Hotel

Auckland City Hotel

Hébergement

appart'hôtel idéalement situé à deux pas de la sky tower, propre et fonctionnel.. Équipé d'un lave linge-sé...

Marie-france
I site Atrium

I site Atrium

Activités & attractions

Si l'accueil est souriant, on peut regretter qu'aucune brochure en français ne soit disponible....Réponse ...

Marie-france
Waikite Valley Thermal Pools

Waikite Valley Thermal Pools

Activités & attractions

Un vrai plaisir de se prélasser dans les piscines aménagées au milieu des sources d'eau chaude .Bonne fin d...

Marie-france
Springwaters lodge

Springwaters lodge

Hébergement

Hôtes charmants et désireux d'offrir le maximum voir plus... résultat, on est pris au dépourvu si on n'a pa...

Marie-france

Hotels search